À la mi-carême, réjouis-toi, c’est le Laetare en Wallonie

Les carnavals du Laetare, n’ont rien à envier aux festivités du Mardi gras. Vous reprendrez bien un peu de folklore traditionnel, de chars souffleurs de confettis et de masques ?

Ils sont allés jusqu’en Chine, porter les couleurs du folklore wallon. Les Blancs-Moussis de Stavelot sont connus bien au-delà de nos frontières et intriguent avec leurs longs nez rouges, leurs visages masqués et leurs corps drapés de blanc. Armés de vessies de porcs gonflées comme des baudruches, ils attaquent gentiment le public. Autre ville, autres personnages avec les « Porais de Tilff ». Véritables « poireaux à pattes », ces créatures insolites envahissent la ville et dansent autour du géant « Djôsèf li r'piqueû ». Le tout se termine avec une bonne soupe… aux poireaux !

Dans la région des Trois Frontières comme à Welkenraedt, les carnavals s’inscrivent dans la tradition rhénane, autour de la figure du Prince Carnaval et de sa tour de garde. Ils sont marqués par un « cri de guerre » commun : « Alaaf ! ». Différents, les Chinels de Fosses-la-Ville sont impressionnants dans leurs costumes richement décorés. Ces personnages issus de la Commedia Dell’Arte sont affublés d’une double bosse : une par devant sur le torse, et une dans le dos.

Dans un genre original, Andenne vous invite au surprenant Carnaval des Ours. L’ours étant la mascotte de la ville, le cortège se termine par un lancer d’oursons en peluche par le Roi et la Reine du Carnaval.
 

Les Grands Feux pour marquer la fin de l’hiver

Le Grand Feu est une cérémonie au cours de laquelle le Bonhomme Hiver est brûlé. Le plus réputé est sans doute celui qui a lieu à Bouge, un village de la commune de Namur, le premier dimanche de carême. Plus précisément le Dimanche des brandons. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 7 Grands Feux qui sont allumés et qui ne sont visibles que de Bouge.

D’autres villes vous proposent également de brûler le Bonhomme Hiver. Comme Gozée, ou Vierves-sur-Viroin où l’on brûle Johan Simon, personnage de légende, en pleine foule et au son de la fanfare.

Tout aussi folkloriques, les cavalcades se distinguent par des chars tirés par des chevaux. Les cavalcades s’apparentent aux carnavals par la présence de déguisements dans le cortège et dans le public, des chars à thèmes, des géants, des soumonces… Vous pourrez les voir en province de Liège, à Herve, en province de Namur à Auvelais, et en province de Hainaut à Jemappes et à Fleurus, pendant le weekend de Pâques.